Allez vint donc’anc moué a la fouère.Parlons berrichon.

Publié le 1 Juin 2012

Où q’tu vas don gâs?

J’vas vende mes biquion sà la fouère d’Levroux.

J’en profiterons pour meinditionner anvec un ch’tit bout d’paté ou ben un morciau d’galette au froumage de chieuve; à la santé des commerçants d’Levroux. Pour une fois qui sont pas argandant faut ben y’aller.

Cà nous chang’ra d’la …ornille da s’t’heure et d’ceux ornières pleines d’iau.

Pis y’a l’gâs et la drôlière qui m’font dénaître pour passer la bordée du tantout; même que l’Besson qué nout’mère il a dounné la journée aux maîts d’école pour qu’les drôles y viennent argarder l’Blanchandin qui va dégoiser dans l’parleu a en avouère la rouaitie.

Pis aussi faire qu’euques tours d’autios butantes histouère de m’faire e gousser un bout d’paille d’armouère.

Allez vint donc’anc moué va. C’est lundi prochain.

source:http.cvergn.host22.com

 

 



Rédigé par Le blog sur Chatillon sur Indre

Publié dans #Sourions en Chatillon

Repost 0
Commenter cet article